La commission de sécurité est passée. Comme à chaque fois, cela m'oblige à repenser mon affichage pour ne pas surcharger les murs et pour ne pas me faire taper (gentiment) sur les doigts. Ce texte de l'Académie de Nancy (CLIC) vous rappelle les exigences en matière de sécurité incendie : pas plus de 20% de la surface verticale, pas de mobiles au plafond, pas d'affichage près des sources de chaleur, et la plastification dégage des fumées nocives^^.

Je me livre donc à une réflexion régulière en m'appuyant sur l'article très intéressant de mon cybercollègue  Monsieur Mathieu : CLIC

20150220_111343

Un mur chargé de ma classe, quand j'étais en CE1

Pourquoi est-ce parfois trop chargé ?

-Parce qu'une jolie classe aux mille couleurs donne envie. Mais ne confond-on pas déco et salle de classe avec affichages informatifs ?

-Parce qu'on "pêche" par excès de zèle en pensant que si on met toutes les informations étudiées, l'élève pourra les retrouver en un clin d'oeil 

-Parce qu'on sait qu'il faut valoriser les productions écrites et plastiques des élèves, et on fait ainsi de la classe un espace où les élèves se sentent chez eux

-Parce qu'on n'aime pas jeter et qu'on préfère réutiliser des étiquettes plastifiées (vu le travail que ça demande)

20150630_111306

Mon coin anglais CM1

J'ai listé mes affichages pour mes CM1, pensant avoir épuré, et c'est impressionnant (amusez-vous à le faire !) :  

-Les affichages à visée informative : emploi du temps/services de cour/liste d'élèves/liste des cahiers et livres / fiche ZIL/NTAP/Socle commun/PPMS, consignes de sécurité/ mur des compétences/groupes de travail/groupes APC...

-Les affichages pour aider à mémoriser (pour les leçons en cours) :  images du coin Sciences, affiches de collectes Picot, affiches de techniques opératoires, de calcul mental ...

-Les affichages de référence (pour s'y référer en cas d'oublis) : frise des majuscules en curisve, bande numérique en anglais, tableau spécial activités ritualisées d'anglais, mois de l'année en anglais avec anniversaires, genres littéraires, mur des mots en anglais, coin EMC rempli de divers tableaux et affiches, poster des rois de France, carte de France, carte du monde, affiches EDL fonctions et classes grammaticales, code correction, affiche de vocabulaire géométrique, tables de multiplication, l'horloge et les minutes ... 

-Les affichages pour se repérer dans le temps : frise historique chronologique, emploi du temps de la journée, mur des compétences ... 

-Les affichages à visée sociale ou civique : régles de vie et tableaux d'autonomie, responsabilités, symboles de la République, charte de la Laïcité ...

-Les affichages décoratifs à la fonction affective : les productions d'élèves (écrites et artistiques)

 20150926_145503

Mon mur des compétences de l'année précédente

Et pourtant, on sait : 

-Qu'une surcharge visuelle nuit à l'apprentissage, en fait (ça a été prouvé par une étude scientifique : CLIC). Les trop nombreux affichages contribuent à la distraction visuelle mais n'ont pas l'effet escompté ... Un extrait : Hanley & al., dans leur étude intitulée "Classroom Displays-Attraction or Distraction? Evidence of Impact on Attention and Learning From Children With and Without Autismmontrent grâce à une technique de Eye-tracking et d'évaluation des scores d'apprentissages que les enfants sont plus distraits et apprennent moins bien en cas d'affichage visuel important chez les deux groupes d'enfants testés (neurotypiques et TSA). Cette affirmation est d'autant plus vrai chez le groupe d'enfant porteur de TSA. (Cette étude va dans le même sens que celle publiée en 2014 

-Que les élèves finissent par ne plus regarder les affiches tellement il y en a et que la plupart d'entre eux oublient de s'y référer si on ne leur dit pas ! Et puis, finalement, on veut qu'ils utilisent des outils : cahier-mémoire, tableaux de conjugaison, manuels etc ... Si tout est fourni par affichage, quel est l'intérêt d'aller ouvrir le cahier ? 

-Que les affichages obligatoires ne sont plus si nombreux (merci Monsieur Mathieu) : liste d'élèves, consignes de sécurité, emploi du temps + si votre Inspecteur a des souhaits particuliers. Pas question pour moi d'afficher mes programmations et progressions vu le nombre de pages. Tout cela est bien relié en évidence sur mon bureau. 

20150829_174244

Mes enveloppes de collectes Picot pour les classes grammaticales, avec les Tikis

.

Voici donc mes réflexions pour un affichage raisonné (et raisonnable), en suivant les conseils de Monsieur Matthieu :

-Qu'est-ce que les élèves utilisent vraiment toute l'année ? La fleur des classes grammaticales et les affichettes-fonctions pour la phrase donnée du jour quasi quotidienne et le coin collectes Picot, la frise historique, les majuscules, le tableau des activités ritualisées d'anglais, le coin APC et les groupes. Je garde en permanence.

-Qu'est-ce que mes élèves peuvent fabriquer ? parce que si l'outil est construit par eux-mêmes, ils vont plus facilement mémoriser pendant la conception en reformulant, en illustrant, à condition de faire court et clair. Etre capable de faire une affiche qui sera utile, ça s'apprend aussi. Inconvénient : ça va me coûter cher en papier-affiche ! 

-Qu'est-ce que je peux alléger ? Le tableau des activités ritualisées d'anglais. Je peux enlever ce qui est obsolète et le remettre si on le retravaille. Je peux épurer le coin EMC, enlever les genres littéraires (on l'a dans le cahier) mais pas le mur des mots, car même s'il est utilisé ponctuellement, l'affichage-collage m'a pris des heures ^^ ! Je pense un peu à moi aussi ! 

-Sélectionner les affichages suivant les activités et faire une rotation : j'ai un endroit pour stocker les affiches. Je peux donc soit choisir moi-même de ressortir une affiche pour diminuer le coût cognitif lors d'une activité, soit demander aux élèves de choisir (et c'est encore plus formateur). C'est déjà ce que je fais au coin Sciences, alors pourquoi pas pour le reste ?

-Afficher à l'extérieur les productions d'élèves : je le fais déjà depuis peu. Parce que les productions sont destinées à être vues et que tout le monde doit passer devant ma classe pour aller à la cantine, je suis sûre ainsi que des élèves s'arrêteront devant les productions de mes élèves :-)

-Accepter d'avoir une classe quasiment vide en début d'année (ça va être plus dur, car je trouve qu'entrer dans une classe "vide" c'est triste). Mais en gardant très peu d'affiches utiles toute l'année, cela mettra quand même un peu de couleurs (je coupe la poire en 2). 

-Conserver les "coins" dans ma classe pour organiser l'affichage : le coin Sciences, le coin Anglais, le coin Histoire, le coin Geo, le coin Français et le coin Maths, c'est quand même plus logique pour s'y retrouver. 

20160124_170619

Ma fleur des classes grammaticales, CM

Il va falloir que j'adopte une attitude "minimaliste", que j'accepte que tous les affichages, même les plus beaux, ne servent pas en permanence, que je relise de temps en temps mes bonnes-résolutions-affichages pour m'y tenir ! 

Et vous, vous faites comment pour gérer votre affichage ? Vous êtes plutôt à tendance minimaliste ou Desigual-bariolé-surchargé  ? :-)

 

Sylvie Hanot, Cafipemf généraliste et LVE