Je reçois de nombreux mails me demandant des précisions sur ma méthode Enseigner l'anglais à partir d'albums et les albums exploités, en prévision de vos commandes pour l'année scolaire prochaine, sachant que la publication est prévue pour août. Voici donc les principes sur lesquels je me suis appuyée en tant qu'auteur, le sommaire et les albums exploités (à acheter car non fournis par Retz pour le moment).

J'en profite pour remercier une fois encore les enseignants et les PEMF qui ont testé les séquences et qui m'ont fait un retour constructif pendant la rédaction du manuscrit. Je remercie également Mme Nathalie Leblanc, CPC de la circonscription du Val de Siagne et Formatrice Lettres à l'ESPE de Nice, pour sa préface et pour sa confiance depuis de nombreuses années. Je remercie les CPD LVE de l'académie de Nice (Anne Villeneuve, Dominique Alcarini, Josiane Testi-Bury) pour leur soutien depuis le début de l'aventure Storytelling. Et enfin, j'ai une pensée particulière pour mes élèves de CM qui, depuis plusieurs années, ont été partants pour tous les projets et qui se sont investis au-delà de mes attentes.

 114648596

CLIC pour voir le livre sur le catalogue Retz

 .

Enseigner l'anglais à partir d'albums pour les CM1-CM2 c’est :

-Des séquences traitant l’essentiel du programme autour de 8 albums primés pour leur qualité littéraire ou artistique, dont certains sont conseillés par le MEN dans le document d’accompagnement d’anglais sur les déclinaisons culturelles. Parmi eux, des classiques comme The Gruffalo, My Mum, My Brother et Madlenka. Les albums sont au coeur des séquences et n'arrivent pas en fin d'apprentissage juste pour clore un travail.

-Des séances visant un apprentissage multimodal de l’anglais.

-Des séances sollicitant plusieurs compétences langagières, comme le recommande le CECRL, afin de permettre aux élèves de communiquer et d’écouter activement.

-Des projets différents directement liés aux albums comme tâches finales, permettant de réinvestir le lexique et les structures langagières travaillées.

-Des traces écrites sur la civilisation en lien avec les albums et/ou les fêtes calendaires.

-Des traces écrites pour chaque séquence avec une différenciation (leçons en images déjà écrites de manière aérée pour prendre en compte les élèves dyslexiques et dysorthographiques ou plus en difficulté, et des leçons à compléter pour les autres)

-Des exercices écrits en contexte sur 2 niveaux, puis des exercices de décontextualisation.

-Des séances avec des pistes de différenciation, pour les élèves plus fragiles ou plus avancés.

-Des plateaux de jeu pour chaque album, pour réviser de manière ludique, tout en travaillant le lexique lié aux instructions des jeux, conformément au programme.

-Les affichages des rituels pour l’année fournis et un tableau synthétique reprenant leur évolution au cours de l'année.

-Le matériel pour la Question Box orale ou écrite récapitulant ce qui a été vu pendant les rituels.

-Des évaluations de compétences sous forme spiralaire (mais avec des thèmes différents) jusqu’à l’évaluation sommative de niveau A1 proposée par les différentes académies.

-Les grilles d’évaluation orale pour le maître pour la séquence.

-Un cahier de progrès pour permettre à l’élève de se projeter, de se fixer des objectifs, de s’autoévaluer et/ou à compléter par l’enseignant.

-Pour chaque album, le point sous forme de cartes mentales sur le lexique, les structures langagières étudiées, une attention particulière sur un point phonologique et sur un point grammatical, la tâche finale et des éléments de culture liés aux albums et aux fêtes calendaires.

-Des liens vers les lectures des albums à haute voix par des natifs, vers des chansons, des comptines traditionnelles et des dialogues.

-Une proposition de mise en réseau pour favoriser la culture littéraire.

-Des maisons de sons pour certains éléments phonologiques et des tongue twisters.

-Des suggestions de jeux en ligne, en lien avec le numérique, pour réviser, étudier, écouter, pratiquer et organiser un parcours personnalisé pour vos élèves.

-Des exemples de travaux d’enfants, écrits ou oraux, des exemples de fleurs lexicales à construire pour le cahier d’anglais.

-Des suggestions concrètes de croisements entre enseignements, avec appui sur les nouveaux programmes.

-Des compétences en langage oral et en compréhension qui seront réinvesties en français.

-Une présentation de chaque album et de son auteur pour mieux comprendre l'oeuvre. Les albums choisis sont propices à des débats interprétatifs en français, et même si j'ai focalisé sur l'anglais, puisqu'il s'agit de ma commande, vos élèves vous y mèneront, car les possibilités d'interprétation sont parfois multiples et il convient de connaître le contexte de l'oeuvre pour pouvoir comprendre ce qui a animé chaque auteur dans la rédaction et/ou les illustrations.

-Et le plaisir d’apprendre et de s’approprier une histoire, des personnages, un style. Je vous renvoie à l'excellent livre de Catherine Tauveron sur la littérature dont voici des extraits : « Il doit exister un plaisir esthétique, intellectif et culturel qui, loin d’opérer par magie, se construit. [...] [Dans ce contexte général]on appréhende le récit littéraire comme un fait divers et non comme un produit artistique. On tolère, en maternelle, qu’il puisse déclencher des réactions affectivo-identitaires, mais on les écarte ensuite. Le plaisir de la lecture […] est un plaisir de gourmet : un plaisir qui se savoure et qui se dit, qui se savoure d’autant mieux qu’il se dit et se partage avec d’autres

.

Utilisation de la méthode niveau simple ou double niveau :

Cette méthode a été conçue pour couvrir l’essentiel du programme de cycle 3 aux niveaux CM1 et CM2 avec appui sur les documents d’accompagnement en anglais du MEN. Elle est par conséquent assez dense et il appartiendra à l’enseignant de s’adapter aux besoins de ses élèves en choisissant ou non de s’appuyer sur les pistes de différenciation « niveau + », de suivre les propositions de prolongement pour consolider les notions ou de mener les séances dites « facultatives ». 
Si vous avez un double niveau CM1-CM2, ou que vous souhaitez utiliser la méthode pour tout le cycle 3 de l’école primaire, il est envisageable de scinder la méthode en deux parties : les 4 premiers albums pour l’année 1, en recourant aux pistes de différenciation ; et les 4 albums suivants pour l’année 2 avec révisions des notions en début d’année (reprise des jeux de société et de la Question Box des 4 premiers albums, par exemple). Cette organisation permettrait de prendre le temps de mener les séances dites « facultatives » et de suivre tous les prolongements proposés à la fin des séances pour consolider les notions et les compétences.

 

 Les albums étudiés

 

tous les albums

 

Les albums étudiés ne sont pas fournis avec la méthode. Ils seront peut-être par la suite vendus par les éditions Retz afin de vous faciliter vos commandes mais en attendant, voici les liens pour les commander :

.

.

EDIT  : si Follow the line to school est épuisé pour le moment, vous pouvez le trouver d'occasion sur divers sites dont Amazon : CLIC  ou la Fnac : CLIC

 

-ou en format Kindle à vidéoprojeter (si vous avez le lecteur Kindle téléchargeable gratuitement sur Amazon) : CLIC

-ou en Google ebook, à télécharger et à visionner avec la visionneuse google ou à vidéoprojeter : CLIC

- ou chez Fnac à télécharger pour lire sur l'appli Kobo Fnac ou pour vidéoprojeter : CLIC

-ou en Apple ebook à mettre dans vos Ipads et/ou à vidéoprojeter  : CLIC

-ou sur d'occasion sur Ebay : CLIC  ou sur Priceminister : CLIC  ou neuf chez Barnes and Noble : CLIC   

Je ne peux pas faire mieux pour vous faciliter la tâche ! Après, c'est une question de bonne volonté :-) :-) Je ne suis qu'auteure et je laisse l'éditeur faire la suite ...

 

Le sommaire de la méthode

 avec l'accord des éditions Retz

 

Clic : SOMMAIRE

 

Le sommaire ne contient pas les nombreux documents, affichages, leçons et exercices fournis avec le CD.

115705327

 

La méthode es-elle utilisable pour des CE2/CM1 ?

Il y a quelques thèmes communs du programme, mais soyons clairs, c'est vraiment ciblé Cycle 3 pour les formulations et la quantité de lexique. Ceci dit, mon amie PEMF Virginie, qui avait un triple niveau CE2/CM1/CM2, a pu l'utiliser... Je pense que dans ce cas il faut avoir un niveau correct pour l'enseignement de l'anglais pour être capable de moduler ses séances en fonction des capacités de ses élèves ...

Je vais avoir un CE2/CM1 l'an prochain justement, et je compte bien utiliser ma méthode vu le travail  fourni !  On ne peut pas non plus tout différencier au niveau des supports dans un double niveau car sinon, à mon avis, on ne fédère pas une classe, on ne crée pas un climat de coopération si chacun fait toujours de son côté. Si vous aimez les albums, les élèves seront capables de comprendre ceux que j'ai choisis, à part l'album 3 (The Royal Baby's big red bus) où il faudra leur traduire quelques passages. Mais une fois cette difficulté passée, le thème de Noël et de Londres est abordable pour des CE2, à condition d'axer sur l'oral et de réduire la quantité de mots à mémoriser et à réutiliser. Idem pour l'album 1 qui est une révision du CE2 : je vais m'en servir pour le CM1 pour réviser, mais comme point de départ pour les CE2 et encore, pas pour tout, car je suis sûre qu'ils connaissent déjà les "greetings", quelques "feelings", le lexique de la météo, les couleurs et quelques nombres. 

Si vous prenez cette méthode, pour les CE2, il faudra axer sur la compréhension globale des histoires sans chercher trop de détails comme je les donne pour les CM, et pour la communication, s'orienter plus sur les chansons répétitives, les "chants" (récitations rythmées), les jeux, et surtout l'ORAL et pas d'écrit, à part quelques mots si les élèves se sentent, et enfin, MOINS DE MOTS et de structures à mémoriser que pour les CM1. Voilà ce que je ferai. 
Pour les rituels, les CE2 vont assez vite rattraper les CM1, je pense, car j'en fais tous les jours 10mn en plus des 2 séances de 45mn prévues (avec plein d'activités et un rythme varié). Dans le livre, les rituels sont donnés pour l'année, avec leur évolution, à vous d'adapter si nécessaire, et le matériel est fourni (prêt à l'emploi et une partie à imprimer suivant vos objectifs). 

.

J'espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à enseigner l'anglais avec cette méthode clé en main, qui est le fruit d'un travail colossal.

Sylvie Hanot, CAFIPEMF généraliste et LVE