Comment faire vivre la bibliothèque ?

Cette année, j'ai un cycle 3. Exit le contenu de ma riche bibliothèque de CE1 que j'ai mis 10 ans à équiper ... J'ai reconstruit petit à petit une bibliothèque assez étoffée, grâce aux vide-greniers et deniers personnels investis dans les perles rares auxquelles je tenais. Tous les genres y sont représentés, et j''en suis assez fière, même s'il reste de quoi l'enrichir.

Pour qu'ils lisent, j'ai installé un bac "mise en réseau" que des responsables remplissent avec les livres de la bibliothèque en fonction du thème travaillé ou de l'auteur, et dont le fonds est renouvelé très régulièrement.

J'ai également un blog de classe où j'édite les couvertures des les livres vus à destination des parents.

En début d'année, j'ai également utilisé l'idée de ma cybercollègue de  l'Univers de ma classe : "ce livre est formidable car ..." avec des petits papiers collés sur la côté de la bibliothèque, fréquemment renouvelés,  pour donner envie de lire un livre à  ses camarades. Et j'ai bien remarqué que cela fonctionnait et que les élèves s'arrachaient souvent le même ouvrage.

biblio

fiche ex

Bref, je ne suis pas à court d'idées mais j'avais besoin de me renouveler. Ma copine Sylvie  m'a un jour simplement envoyé un article du Café Pédagogique avec ce petit mot : "ça va te plaire". C'est comme ça que  je me suis lancée dans le speed-booking ...

2

 

Qu'est-ce que le speed-booking ?

En résumé, c'est : 3 minutes pour donner envie de lire (on a fait 2 mn en primaire, c'est suffisant pour commencer).

Les élèves se promènent de table en table et écoutent un camarade qui va décrire, argumenter, répondre à des questions pour donner envie de lire le livre qu'il a choisi. Cela développe donc autant la culture littéraire que le langage oral et même  les compétences civiques, puisqu'on est dans le partage, l'autonomie, le jugement.

Et cela évite aussi le fonctionnement où un élève parle seul pour présenter son livre devant 27 autres qui écoutent, 3 qui posent des questions et 24 qui somnolent. C'était bien peu stimulant. Là, ils ont vu plusieurs livres et ont pu repartir avec plusieurs idées.

5

 

Lire la suite sur mon nouveau blog Supermaitresse : CLIC