J'ai lu : GHOSTIE, la méthode d'anglais du Sceren.

5344c0c26b146101176b99105615dbf6-500x500

... parce que je n'ai pas trouvé Hamish, sur le même modèle, mais pour le CE1.

Même s' il s'agit des anciens programmes, beaucoup de thèmes et structures langagières restent conformes aux nouveaux programmes.

L'idée d'interpréter une comédie musicale en anglais en fin d'année a été très alléchante, d'autant que tout est basé autour d'une histoire entre un fantôme et un petit garçon. J'avais donc mis beaucoup d'espoir dans cet ouvrage. La méthode est basée sur l'approche actionnelle et sur les activités de communication à travers les jeux. Un petit sigle vous indique quelle aptitude langagière est travaillée. Elles sont variées au sein d'une même séance, conformément aux recommandations du CECRL.

ghostie

Jim and Ghostie

Il y a beaucoup de répétitions sous forme de jeux, mais un peu toujours les mêmes. L'avantage est qu'ils vont créer des automatismes en anglais chez les élèves, l'inconvénient pourrait être la lassitude. Mais comme on est au CP, c'est normal, je varierais plus avec mes CE1. Ce qui est intéressant, c'est qu'il y a énormément de chants pour travailler la mélodie de la langue et la phonétique de manière implicite, tout en réinvestissant le lexique et les structures langagières. La répétition n'est donc pas lassante entre les activités ludiques et les chants. Ils ont été écrits sur des airs connus de chansons anglaises (élément culturel) mais on pourrait envisager aussi de faire apprendre de vrais chants anglais traditionnels pour enfants car il en existe sur chaque thème.

Un bémol : le héros est le même tout au long de l'année, j'ai peur d'un peu de lassitude ... C'est pourquoi, je vous encourage quand même à enseigner l'anglais à partir du Storytelling, connaissant toutes les possibilités offertes par les albums. Mais c'est mon sujet de mémoire, je suis parti pris !

20130715_141534(CLIC sur l'image pour l'agrandir)

20130715_141615

 Je pense que c'est un bon outil pour débuter en anglais, avec une tâche finale qui donne du sens aux apprentissages et aux activités de communication. Le lexique et les structures langagières sont conformes au programme, le lexique est appris en contexte mais il faudra rajouter de quoi nourrir les enfants culturellement si on veut en faire sa méthode, et penser à insérer plus de jeux pour rendre la répétition moins lassante et la prise de parole plus régulière.

A noter : l'histoire est sur CD-ROM, il n'y a pas d'album, c'est de l'audiovisuel. Sur ce CD, il y a tous les outils nécessaires pour une bonne prononciation de l'enseignant qui peut choisir de faire écouter la bande-son. Les enfants ont à leur disposition une marionnette faite avec une chaussette blanche, une bonne idée à garder sachant à quel point les marionnettes sont des objets déclencheurs de parole.  Je regrette qu'il n'y ait pas d'album-papier joint à la méthode car les élèves aiment feuilleter les histoires lues en classe par le maître ou écoutées au casque MP3. De plus, l'album-papier favorise la lecture interactive par l'enseignant ...

En ce qui concerne la comédie musicale, pour des CE1, je préfère qu'elle soit créée par les enfants, comme pour notre essai de Drama, qui comportait dialogues et chansons. La méthode sollicite trop peu la créativité des élèves à mon goût. Or, selon Sophie Rosenberger, maître de conférence en anglais, c'est la créativité langagière de l’enfant qui est l’élément moteur de l’apprentissage d'une LVE.

Je vais cependant me procurer ce livre pour m'en inspirer pour une comédie-musicale-maison à partir de mes albums travaillés en classe !

 

Testez la première séquence sur l'espace en ligne de Ghostie. Il y a aussi des flashcards et des pistes audio. CLIC

 

Sans titre-2

 

 

Si vous cherchez une marionnette fantôme, j'en ai trouvé une sympathique ici : CLIC

Sinon, c'est simple, vous pouvez la fabriquer vous-même avec un peu de feutrine : CLIC

Ma cybercollègue Aydeen vous parle de son expérience avec Ghostie : CLIC

Si vous avez une suggestion à faire, si vous avez testé, si cela vous a aidé, merci de laisser un commentaire !

 

Sylvie Hanot, Cafipemf généraliste et LVE